12/09/2011

Migration

Après quelques années de bons et loyaux services, le blog va migrer vers une nouvelle adresse afin de réorganiser l'ensemble des posts qui y ont été commis ...

En voici l'adresse en avant première : http://socioeconomie.skynetblogs.be/

Merci beaucoup d'avoir suivi jusqu'ici.

21:38 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/07/2011

Portrait des musiciens à l'heure du numérique, ou ouvrage de Maya Bacache-Beauvallet, Marc Bourreau et François Moreau

Voici un livre qui se situe à la croisée de l’économie et de la sociologie, en mobilisant le meilleur de ces disciplines. Il s’agit en effet d’une réflexion sur l’environnement dans lequel évoluent les musiciens avec le développement du numérique : téléchargements, sites Internet et autres pratiques permises par le caractère digital de la musique. Elle prend pour point de départ les travaux classiques de sociologie de la culture, et en particulier les résultats empiriques présentés par Olivier Donnat ou Philippe Coulangeon sur la population des artistes.

La suite de la note sur le site Lectures de Liens Socio : http://lectures.revues.org/6029

22:24 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie, Sociologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/06/2011

Les phobies économiques

Comme on finit par le savoir, les français sont nuls en économie, ils ont peur du libéralisme, ils ne savent pas ce que c'est que l'entreprise ...

Heureusement, on peut imaginer qu'une partie résiste encore et toujours à l'envahisseur (on ne sait pas trop lequel d'ailleurs) et souhaite pousser le citoyen à cultiver sa connaissance des mécanismes de l'économie, la science lugubre.

Plus sérieusement, les deux enseignants, normaliens (Cachan) et blogers : Stéphane Menia et Alexandre Delaigue ont publié chez Pearson deux livres assez stimulants de vulgarisation économique. M. Delaigue ayant un sens avisé du marketing se plie à l'exercice suivant : présenter les principaux apports de leur dernier livre (Nos phobies économiques) sans désinciter à l'achat.

C'est sur le site de l'Expansion, c'est bien et rapide. Une sorte de bande annonce du livre (ou du blog), en tout cas une manière assez intéressante de présenter leurs analyses. On attend avec impatience M. Menia présentant les forum du site Econoclaste (surtout le cybercomptoir du bar à Jojo) en vidéo.

10:03 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie, Méthodologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2011

Recherches sur la méthode, un ouvrage de Carl Menger

Ce livre de Carl Menger est une œuvre essentielle pour trois raisons. Il traite tout d’abord d’une question qui reste d’une actualité étonnante, la querelle des méthodes (« Methodenstreit »). Menger est, en effet, un des trois auteurs « révolutionnaires » qui a introduit le raisonnement marginaliste en économie et qui est aujourd’hui le fondement de ce qu’il est convenu d’appeler la microéconomie. Avec l’anglais Stanley Jevons et le français Léon Walras, l’économie politique devient la science économique avec comme atome essentiel le raisonnement individuel d’acteurs cherchant à satisfaire leur désirs exprimés sous forme d’utilité (et donc quantifiable).

La suite la note sur le site Lectures : http://lectures.revues.org/5670

21:44 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie, Histoire économique, Méthodologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2011

L’exclusion bancaire, Un ouvrage de Georges Gloukoviezoff

C’est un ouvrage très approfondi que nous propose Georges Gloukoviezoff autour d’une question à la fois importante et méconnue : l’exclusion bancaire. Reprenant les diverses recherches menées par l’auteur sur le sujet et qui ont fait l’objet de sa thèse, ce livre laisse l’étrange impression d’avoir bien compris le problème et d’avoir réellement fait le tour de la question. Cette « frustration à l’envers » découle d’une maîtrise assez impressionnante de l’ensemble des sciences sociales traitant de la question bancaire. S’inscrivant ainsi dans la perspective de la socio-économie, Gloukoviezoff mobilise les articles classiques de l’économie de l’information (Spence ou Stiglitz & Weiss), les travaux dirigés par Michel Aglietta & André Orléan sur la monnaie et sa dimension anthropologique, la sociologie de l’activité bancaire (Yves Grafmeyer ou David Courpasson) avec une aisance déconcertante.

La suite de la note de lecture sur Liens Socio : http://www.liens-socio.org/L-exclusion-bancaire-Le-lien

22:21 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie, Méthodologie, Sociologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/03/2011

L'enseignement de l'économie

Sur le sujet, toujours brûlant, de l'enseignement de l'économie et du débat de fond sur le contenu des enseignements le magazine Alternatives Economiques signale une note intéressante de l'IDIES sur les récentes remises en cause d'une vision trop "imaginaire" de la science économique :

http://www.idies.org/public/Publications/idies_note_de_tr...

Débat qui rappelle la célèbre "querelle des méthodes" de la fin du XIXe siècle où les économistes défendant une approche mathématique et généraliste de la "science économique" se sont imposés face aux économistes institutionnalistes, qui préféraient une vision plus socio-historique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Methodenstreit

A travers cette question méthodologique, se trouve posée la question du statut scientifique de l'économie, puisqu'elle ne serait plus l'"économie politique" des classiques, mais une véritable science à visée généraliste et a-historique, cherchant à proposer des modèles abstraits du fonctionnement de la société dans l'optique de l'analyse de la richesse. A rapprocher de la victoire de la définition de Lionel Robbins : "l'économie est la science qui étudie le comportement humain en tant que relation entre les fins et les moyens rares à usage alternatif".

http://rationalitelimitee.wordpress.com/2008/12/16/la-met...

15:30 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Histoire économique, Méthodologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2011

L'organisation pirate, un ouvrage de Rodolphe Durand & Jean-Philippe Vergne

Pari audacieux lancé par Rodolphe Durand et Jean-Philippe Vergne : étudier le phénomène de la piraterie et le relier à l’évolution du capitalisme. « Audacieux » parce que le thème pourrait relever d’un simple marketing éditorial : les pirates et le capitalisme faisant vendre actuellement depuis le succès de quelques œuvres (la série de films sur les pirates des caraïbes ou les livres critiques de Stiglitz notamment) et risquant donc certainement de ne plus rencontrer ce succès …

Lire la suite de la note de lecture sur Liens Socio : http://www.liens-socio.org/L-organisation-pirate-Essai-su...

21:29 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie, Théorie des organisations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |