21/11/2009

Toute l'économie que j'aime

Elle est issue de la rencontre entre doctorants d'économie et de sociologie ...

Thomas Dallery & Jordan Melmies sont en thèse d'économie à Lille 1 au sein du Clersé, laboratoire qui regroupe des économistes et des sociologues. Ils mènent des recherches dans la mouvance post-keynésienne. Voir par ici : les modèles de croissance à la Kalecki et par là la confrontation entre théorie des prix et économie post-keynésienne.

Fabien Eloire est doctorant en sociologie au sein du même laboratoire. Il enquête sur les restaurateurs lillois dans une logique de réseaux sociaux (qui connaît qui ? quelles en sont les conséquences économiques ? ...).

Ces jeunes chercheurs viennent de publier un article dans la Revue Française de Socio-Economie : ils y confrontent les résultats empiriques de l'enquête sociologique de Fabien Eloire avec les modèles théoriques des économistes.

En voici le résumé : "Mobilisant sociologie économique structurale et économie post-keynésienne, l’article montre que la question de la formation des prix nécessite de considérer le marché non pas comme un mécanisme de confrontation offre/demande, mais comme un « procès institutionnalisé » gouverné par différents rapports sociaux entre producteurs, consommateurs, salariés et fournisseurs. Nous appuyant sur une enquête empirique auprès de 300 restaurateurs lillois, nous montrons que les performances économiques des entreprises sont contraires aux résultats néoclassiques sur les effets de la concurrence par les prix."

L'économiste Gilles Raveaud en parle très bien sur son blog : http://alternatives-economiques.fr/blogs/raveaud/2009/10/...

18:52 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.