15/09/2010

La crise de 29 n'est pas finie

Quand bien même les analyses de la crise de 1929 semblent solidement établies (crise monétaire selon Friedman & Schwartz ; crise bancaire selon Bernanke ; crise de leadership selon Kindleberger ...) et que l'économiste Pierre-Cyrille Hautcoeur a écrit un des meilleurs ouvrages de synthèse sur la question (La crise de 1929, La Découverte, 2009), le débat ne semble pas clos.

Le magazine L'expansion évoque un article de recherche de Douglas Irwin sur le rôle joué par la politique financière de la France dans le développement de la crise : http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/l...

Il semble que la crise actuelle remette au goût du jour les ré-interprétations de la Grande dépression des années 30, notamment d'un point de vue "nouveau classique" c'est à dire insistant sur les erreurs des autorités publiques (voir les travaux de Price Fishback résumés ici : http://www.voxeu.org/index.php?q=node/4970).

Bref, il faut lire et re-lire Hautcoeur, Eichengreen et voir l'excellent documentaire de William Karel en attendant de nouvelles interprétations : http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/1929/2882548.html.

21:52 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Histoire économique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.