29/09/2010

Actualité (débordante) des publications

Sachant qu'il suffit de repousser son sommeil de plusieurs années pour se mettre à jour et lire tout ce qu'on voudrait, voici quelques pistes pour passer l'automne en toute tranquilité :

- Marc Roche : La banque chez Albin Michel. L'auteur est correspondant du journal Le Monde àla City de Londres et a enquêté sur la banque Goldman Sachs. On y découvre les liens étroits tissés par l'entreprise financière avec les mondes économique et politique (voire universitaire) afin de maintenir ses positions et de rester un acteur incontournable. L'autre grand attrait de ce livre agréable à lire et bien documenté est de réflechir sur la pratique de l'enquête quand on réalise à quel point il est difficile d'obtenir des informations sur les pratiques de la finance (dont notamment la discrétion).

- Carmen Reinhart & Ken Rogoff : Cette fois, c'est différent chez Pearson. Traduction française de l'ouvrage génialissime (déjà évoqué par ici, je crois) qui repose sur une analyse historique de longue durée des crises financières. Cela permettra d'éviter une utilisation un peu hasardeuse de ces travaux qui finissaient par se résumer à "des Etats fortement endettés font faillite" ! On y découvre à la fois des typologies des crises financières (boursière, bancaire ou de la dette) des évolutions de long terme et des expériences historiques (voir les développements sur les subprime). Ainsi on découvre que les Etats les plus fragiles économiquement subissent plus longuement les effets des paniques.

- Jacques Le Goff : Le Moyen Age et l'argent chez Perrin. Très bonne synthèse des nombreux travaux de l'auteur (célèbre historien français) sur l'histoire économique et sociale médiévale qui ont débuté avec ses premiers livres sur les banquiers. Le Goff revient sur des questions comme l'usure ou l'intérêt et leur conception au Moyen Age. Il montre surtout que les aspects monétaires et financiers ne sont alors que secondaires dans l'imaginaire social des citoyens.

Et encore bien d'autres sur lesquels il faudra revenir ...

15:40 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.