11/10/2010

Ce qu'on peut lire de mieux sur le Nobel 2010 d'économie

On le doit à la plume très pédagogique d'Edward Glaeser, professeur à Harvard et représentant de l'économie "à la Chicago" c'est à dire où le processus de marché joue un rôle central ... Sur le blog Economix du New York Times, il délivre une explication très poussée et pointue de la contribution des lauréats 2010, Peter Diamond, Dale Mortensen & Christopher Pissarides sur les "frictions de marché". C'est ici : http://economix.blogs.nytimes.com/2010/10/11/the-work-beh...

En résumé, on découvre que la prise en compte des ajustements temporels sur le marché jouent un rôle essentiel. Comme l'a montré Stigler (1962) l'information a un coût de recherche et un individu compare le coût de cette recherche et le gain qu'il en attend. Ce raisonnement est donc applicable au marché du travail (et par extension au rôle des allocations chômage) au service de rencontre, au marché immobilier ...

23:15 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.